SYNDICAT DES TECHNOLOGUES D'HYDRO-QUÉBEC

SCFP957 - Syndicat des technologues d'Hydro-Québec
CONNEXION / PROFIL
NOUVEAUTÉ!
Connectez-vous également avec votre adresse courriel personnelle!
SCFP957 - Syndicat des technologues d'Hydro-Québec
Connexion des membres



Jeudi, 21 janvier 2016

Assez les rumeurs!

J'aimerais clarifier certaines rumeurs qui courent dans le dossier TransÉnergie...
 et je vous demanderais d'arrêter de paniquer quand votre « petit boss » ou autre vous donne des informations sur votre Syndicat. Posez-vous la question; l'information ne devrait-elle pas venir de votre Syndicat? La première chose à faire quand cela se produit, c'est d'aller à la source en passant par votre structure – c'est-à-dire, en commençant par vos délégués et directeurs de délégués.

Ceci dit, nous n'avons pas d'entente avec TransÉnergie (TÉ). Nous sommes même en différend au sujet de la sous-traitance. Nous le leur avons exprimé encore une fois dernièrement; mais, cette fois, en nous adressant aux nouveaux directeurs principaux à TransÉnergie. Nous leur avons démontré qu'il y a une perte de près de 50 postes de techniciens.nes depuis les 5 dernières années et que de nous imposer de la sous-traitance, surtout dans les endroits où il y a eu une baisse d'effectifs, serait très mal perçu. 

Par contre, nous leur avons assuré être prêts à faire tous les efforts nécessaires afin de réaliser les projets définis sur de nouvelles méthodes plus efficaces, et de participer à l'élaboration de ces méthodes. Tout ceci, bien sûr, afin d'éviter la sous-traitance. Mais l'employeur reste ferme sur la sous-traitance jusqu'à maintenant car il désire garder une certaine expertise à l'externe. Toutefois, il mentionne qu'il allait regarder ce qu'il peut faire pour les endroits où il y a baisse d'effectifs et où il y a des employés.es temporaires sur les listes de rappel.

Rappelons que, malgré le fait que TÉ donne près de 50 000 heures à la sous-traitance, nous aurons quand même à réaliser plus de 350 000 heures en projets pour l'année 2016, et que l'employeur a tout intérêt à ce que cela se fasse dans des conditions favorables.

Nous avons aussi exprimé notre désaccord au Groupe Équipement qui vient chercher nos techniciens temporaires sur la liste de rappel, dont les plus expérimentés, en leur faisant miroiter une longue période d'emploi. Ceci place nos membres dans une position délicate et inconfortable face à leurs collègues qui voient une diminution de permanents dans leurs groupes de travail. 

Nous attendons un retour de l'employeur suite à nos dernières discussions. Robert Claveau, responsable politique à TÉ, est en train de monter son équipe et devrait vous informer sous peu de l'évolution du dossier. Francis Rondeau, responsable politique Groupe Équipement et sous-traitance, travaillera en collaboration avec Robert afin de baliser les responsabilités de chacun.

Finalement, le dossier Distribution à Projets et Services : dans ce cas, nous avons une entente de principe; le comité est toujours en discussion avec Hydro-Québec pour finaliser les textes de l'entente. L'employeur, judicieusement, a décidé de retarder l'affichage des postes jusqu'à l'entente sur les textes finaux. Ainsi, ceux qui désireront appliquer sur ces postes le feront en toute connaissance de cause.

Syndicalement vôtre,

Michel Drapeau
Président
STHQ 957
MD\fa (sepb574)

Syndicat des technologues d'Hydro-Québec
SCFP957
1010, rue de Liège Est, 1er étage
Montréal, Québec  H2P 1L2
Canada
 

Téléphone : 
514.389.0957
Télécopieur : 
514.389.5253
Sans frais : 
800.267.0929

Rejoignez-nous sur

Rejoignez-nous sur
Ce site est propulsé par 

Le site internet du Syndicat des technologues d'Hydro-Québec a été fièrement conçu par votre comité information 957

© Copyright 2017 - Tous droits réservés